Hippodrome abandonné

Un hippodrome fermé depuis certain temps, racheté pour un très gros projet qui tarde à démarrer. Le site est intact, et pour cause, il est sous surveillance. Je ne sais pas si le gardien fait des rondes régulières ou s'il est alerté par une alarme silencieuse, mais nous avons failli nous faire repérer en sortant.

Personnellement je suis adepte de ce genre d'exploration. D'abord parce qu'il n'y a pas de tags et très peu de dégradations, et ensuite parce que la tension est maximale. Pas le temps de pique-niquer, les sens sont aiguisés, le moindre bruit est analysé.

Le site est très étendu en longueur, de par son champ de course avoisinant. Visiter l'ensemble nécessite plusieurs kilomètres de marche pendant lesquels il n'est pas possible de se cacher à tout moment. L'exploration est orientée vers le bâtiment principal, celui de la tribune, en passant par le centre de contrôle et une partie des écuries.

Contrairement aux autres bâtiments, les portes vers la tribune sont toutes soigneusement cadenassées. Paradoxal : c'est probablement le seul qui était ouvert au public en son temps. "Heureusement", quelques vitres cassées et portes forcées par-ci par-là permettent de progresser facilement dans les étages.

Évidemment je rappelle qu'il hors de question d'emporter des outils de lockpicking sur des sites surveillés, que vous les ayez utilisés ou non, vous ne pourrez pas vous défendre. Comptez plutôt sur la négligence du gardien qui vous laissera des portes ouvertes.

Pour une exploration réussie, il est bien sûr important d'avoir repéré à l'avance, d'avoir choisi des parties et renoncé à d'autres, mais aussi de sentir le bon moment pour s'en aller.

social